Technologie anti-soufre

Introduction

Les modules anti-soufre sont ceux qui sont conçus pour empêcher l'accumulation de soufre qui pourrait entraîner un fonctionnement anormal. De tels modules peuvent être utilisés dans des environnements où la température, l'humidité ou la pollution sont extrêmes et où le soufre est présent en forte concentration, comme près de l'extrémité des cheminées ou dans les mines.

Procédé et effet de sulfuration

Qu'est-ce que la sulfuration et quels sont ses effets sur les pièces électroniques sensibles ? La sulfuration, ici en référence à la sulfuration métallique, est le processus chimique par lequel le soufre réagit avec l'air ou l'eau pour produire du sulfure d'hydrogène. Lorsque celui-ci est absorbé par une surface métallique, une réaction chimique s'amorce, créant de ce fait un sulfure.

Lorsque le sulfure d'hydrogène se diffuse entre la barrière et la résistance d'un module de mémoire, une réaction chimique s'enclenche et transforme ce qui était une électrode conductrice au chlorure d'argent en sulfure d'argent, lequel est non-conducteur. Cette réaction empêche la résistance de fonctionner correctement, voire provoque un circuit ouvert. Le processus de sulfuration d'une résistance est décrit comme suit:

Méthodes anti-soufre

Pour éviter la sulfuration, les résistances doivent être protégées contre le soufre. Il existe plusieurs méthodes pour créer des résistances anti-soufre. Différents fabricants utilisent des procédés brevetés qui varient, mais il existe généralement deux approches.

La première consiste à utiliser un matériau différent pour l'électrode, par exemple de l'or ou des alliages. Voir la figure 2. Cette approche donne un résultat efficace; cependant, elle peut entraîner une augmentation des coûts de production en raison du coût élevé des intrants; un autre inconvénient est que les différents métaux ont différents niveaux de résistance électrique.

L'autre approche anti-soufre consiste à recouvrir et donc à isoler l'électrode, empêchant ainsi le sulfure d'hydrogène d'entrer en contact avec l'argent. Voir la figure 3. Cette méthode anti-soufre est plus couramment utilisée.

Le taux de soufre dans l'atmosphère augmente en raison de la pollution croissante et de la multiplication des applications des composants anti-soufre. Avec la venue de la révolution industrielle 4.0, de l'Internet des objets et de l'Internet des véhicules, l'électronique est de plus en plus répandue dans des domaines qui exigeront l'utilisation de la technologie anti soufre. Transcend propose pour cela une technologie qui protège ses modules contre les effets de la sulfuration.

Vous avez déjà accepté les cookies, mais vous pouvez à tout moment révoquer votre consentement. Vous trouverez plus de détails dans la rubrique de Déclaration sur les cookies. Changer le réglage

Vous avez déjà rejeté les cookies, cependant, vous pouvez donner votre consentement à tout moment. Vous trouverez plus de détails dans la rubrique de Déclaration sur les cookies. Changer le réglage